Taux de succès

Stimulation ovarienne

Si la seule cause du désir d'enfant non satisfait est une absence d'ovulation, qui se manifeste par de très rares apparitions voire une absence totale des règles, les taux de succès sous stimulation hormonale sont similaires à ceux d'un couple en bonne santé qui a des rapports sexuels réguliers. On peut donc admettre un taux de grossesses de près de 25% par traitement de stimulation et donc par mois. Si la femme est plus âgée ou s'il a y des causes additionnelles au désir d'enfant non satisfait, le taux de succès peut être plus bas.

Insémination intra-utérine

Si la seule cause du désir d'enfant non satisfait est une incapacité d'avoir des rapports sexuels, les taux de grossesses sont aussi élevés lors d'une insémination intra-utérine que chez un couple en bonne santé qui a des rapports sexuels au moment de l'ovulation.
Le taux de grossesse dans ces conditions s'élève à environ 25% par insémination.

Si le spermiogramme est normal et qu'il n'y a pas de maladie chez la femme, une insémination intra-utérine n'entraîne généralement aucune amélioration du taux de grossesses.

Si le spermiogramme est anormal et que le couple cherche déjà depuis des années à avoir un enfant, des taux de grossesses de 10% à 20% au maximum par insémination peuvent être obtenus avec une insémination. Le taux de grossesses est réduit car une réduction de la qualité des spermatozoïdes ne peut pas être entièrement compensée lors d'une insémination.

IVF/ICSI

Les taux de succès d'une fertilisation in vitro, éventuellement en association avec un ICSI, dépendent fortement de l'âge de la femme et de l'état de santé individuel. Dans la littérature, on donne en général les taux de grossesses par transfert d'embryons. On relèvera que, lors d'un traitement par IVF, il est souvent possible d'obtenir suffisamment d'ovules pour 2 transferts, c'est-à-dire pour un transfert d'embryons frais et un cryotransfert avec des embryons préalablement cryoconservés. Il faut aussi noter que le taux de grossesses n'est pas égal au taux de naissances.

Selon le registre suisse des IVF, il faut escompter les taux de succès suivants:

  • Taux de grossesses par transfert d'embryons frais (avec environ 2 embryons): près de 30%
  • Taux de grossesse par cryotransfert (avec environ 3 embryons): près de 20%

Chez les femmes qui ont jusqu'à 35 ans et en présence de conditions favorables, on peut aussi obtenir des taux de grossesses nettement plus élevés d'environ 50%.

Natural Cycle-IVF / IVF-Naturelle®

Nous appelons IVF-Naturelle®“ l'ensemble des techniques d'IVF réalisées en grande partie sans hormones dans notre Centre. Ce concept est protégé et n'est valable que pour notre Centre. L'accent sur ces techniques n'est mis que dans très peu de centres en Europe car ces techniques nécessitent des conditions logistiques particulières et exigent de ce fait une spécialisation du centre.


Nous menons de nombreux projets de recherche afin de continuer à améliorer en permanence l'IVF-Naturelle. Sur notre site web www.IVF-Naturelle.ch, vous trouvez dans le menu „Science“ des informations sur nos progrès et des données sérieuses sur nos taux de succès. Vous y trouverez aussi des informations sur les études que nous menons, auxquelles vous pouvez participer et profiter ainsi de certains avantages.
Dans l'évaluation des chiffres de succès pour cette technique, il faut tenir compte du fait qu'un seul follicule est ponctionné et que, par conséquent, il n'y a transfert que d'un seul embryon et non de 2 embryons comme dans les IVF/ICSI classiques. Néanmoins, en raison de la haute qualité des ovules qui ont subi une maturation naturelle, le taux de grossesse par embryon transféré est plus élevé.
Chez nous, ce taux est de près de 25%, par rapport au taux d'environ 15% qui est atteint au niveau international lors d'une IVF classique avec une stimulation.Il faut relever qu'il n'y a généralement pas de jumeaux ni de triplés et que le développement d'un syndrome d'hyperstimulation n'est pas possible. Le traitement se fait mensuellement.