Congélation d'ovules imprégnés (cryoconservation)

En Suisse, on peut transférer au maximum 3 embryons dans l'utérus par cycle de traitement, pour éviter le risque d'une grossesse multiple. Par conséquent, les ovules imprégnés surnuméraires sont conservés au stade appelé pronucléus. Les ovules imprégnés peuvent être décongelés plus tard et transférés dans l'utérus.

Les chances d'une grossesse sont un peu plus faibles lors d'un cryotransfert que lors du transfert d'un embryon frais car une petite partie des ovules imprégnés ne survit pas au processus de décongélation ou le potentiel de développement des spermatozoïdes est quelque peu réduit. Selon les registres internationaux, le taux moyen de grossesses après une cryoconservation s'élève à 20% par transfert d'embryon. Chez les femmes plus jeunes, ce taux peut être nettement plus élevé; il peut être plus bas chez les femmes plus âgées. Dans notre Centre, le taux de grossesses est plus élevé avec l'utilisation de la technique exclusive de vitrification.

„aperçu“