Études de gynécologie et d'oncologie gynécologique

Étude des variations biologiques susceptibles d’expliquer la survenue, l’évolution et les symptômes de l’endométriose

Comparaison de paramètres scientifiques dans du matériel biologique et de données génétiques entre les femmes qui présentent une endométriose et celles qui ne souffrent pas de cette maladie. Dans cette étude nous recueillons des échantillons de tissu utérin et de fluides corporels, dans le but d’analyser et de comprendre les bases biologiques du développement de l’endométriose. En plus d’autres avantages scientifiques, cette étude devrait améliorer à long terme le diagnostic (taux de détection) et réduire les symptômes.

LAPCALL - Les patientes avec une hystérectomie laparoscopique bénéficient-elles des sutures de McCall ?

Une ablation de l’utérus par voie laparoscopique est-elle prévue chez vous ?

Avec cette étude, nous souhaitons démontrer que la suture de McCall est efficace pour la prophylaxie du prolapsus.

Après l’ablation de l’utérus et son détachement du vagin, ce dernier doit être refermé. Ceci se fait par une suture dite continue chez toutes les patientes. Nous souhaitons ajouter une suture complémentaire unissant les ligaments de l’utérus (ligaments sacro-utérins) au vagin. Nous sommes d’avis que cette suture (suture de McCall) est en mesure de prévenir à long terme un prolapsus, par exemple du cul de sac vaginal (dôme vaginal, emplacement où l’utérus a été détaché du vagin et qui a été refermé ensuite), de la paroi antérieure du vagin avec la vessie ou de la paroi postérieure avec l’intestin.

Cette analyse n’est possible qu’en formant deux groupes de patientes, un groupe recevant la suture complémentaire et l’autre l’opération standard, comme prévu.

Fonctionnement de la vessie avant et après une opération d’endométriose profonde

Le dysfonctionnement de la vessie est observé dans 30% des cas après une opération d’endométriose profonde. La question se pose si et comment l’endométriose peut affecter l’innervation et ainsi le fonctionnement de la vessie déjà avant une opération.

Le but du projet est de mieux comprendre un lien possible entre le fonctionnement de la vessie et l’endométriose et plus particulièrement si celle-ci affecte le fonctionnement de la vessie déjà avant une opération.

Un frottis cytologique (cytologie vulvaire) est-il équivalent à une biopsie pour diagnostiquer les altérations cellulaires des organes génitaux externes (dysplasie vulvaire) ?

Votre examen gynécologique a-t-il révélé une particularité suggérant une modification des cellules au niveau des organes génitaux externes ?

La procédure diagnostique standard consiste à prélever un échantillon de tissu (biopsie). Nous analysons si un frottis cellulaire est en mesure de fournir des résultats tout aussi fiables.